← Retour à la catégorie Nouvelles de l'industrie

Un projet 4m en cours pour former la prochaine génération d'experts 5G

Dr Pavlos Lazaridis

Le programme, intitulé "Mobilité et formation au-delà des écosystèmes 5G", sera dirigé par le Dr Pavlos Lazaridis

Une NOUVELLE génération d’experts des réseaux 5G sera formée par l’Université de Huddersfield, qui a reçu un financement de plus d’un million d’euros pour son rôle central dans un projet européen impliquant dix partenaires universitaires et industriels.

L'accent sera mis sur l'intégration de l'intelligence artificielle dans les systèmes 5G, l'utilisation de technologies à base de drones pour améliorer les communications et de nouvelles antennes de «formation de faisceaux» qui dirigeront un faisceau distinct vers chaque utilisateur de téléphone. Les chercheurs disposeront également d’un réseau expérimental 5G au stade olympique d’Athènes.

Le schéma s'intitule MOTOR5G, qui signifie MObility et Training for au-delà des écosystèmes 5G. Le programme européen Horizon 2020 a été profondément impressionné par le document de proposition, lui attribuant une note exceptionnelle de 100 et confirmant le financement total de 3,979,000 en euros, dont la plus grande part - 1,212,690 en euros - sera attribuée à l'Université de Huddersfield.

Son lecteur en génie électronique et électrique, Dr Pavlos Lazaridis - un membre clé du consortium - sera un co-superviseur de quatre chercheurs doctorants entièrement financés qui seront nommés à MOTOR5G, aux côtés de Reader en calcul haute performance Dr Violeta Holmes ainsi que des maîtres de conférences en génie électronique Dr Qasim Ahmed, Dr Faheem Khan et Dr Maryam Hafeez.

Les doctorants seront basés à l'Université de Huddersfield pour des travaux de laboratoire et des études théoriques, mais passeront également beaucoup de temps avec les partenaires du projet. L'objectif est de faire progresser l'état de l'art dans de nombreuses dimensions de 5G.

Par exemple, ils rechercheront des antennes au siège de Rohde & Schwarz à Munich, l'un des principaux fabricants de produits de technologie de l'information et de la communication, et suivront une formation en métrologie au National Physical Laboratory du Royaume-Uni.

Les chercheurs de MOTOR5G disposeront également d'une grande diversité d'opportunités: leur implication dans un réseau de production et de distribution vidéo basé sur 5G, qui sera mis en place dans le stade olympique d'Athènes.

Outre leur formation technique et leurs travaux de recherche, les personnes nommées à MOTOR5G développeront également leurs compétences en communication, feront des présentations lors de conférences et collaboreront avec un large éventail de partenaires.

MOTOR5G a été dévoilé et discuté lors d’une session de l’événement de deux jours intitulée 5G et au-delà: innovation techno-commerciale, qui a eu lieu à l’Université de Huddersfield, sous l’égide de la CTIF Global Capsule, un réseau international ayant pour mission de développer la recherche interdisciplinaire en technologies de l’information et de la communication.

Parmi les participants figuraient des représentants de plusieurs partenaires de MOTOR5G. Aux côtés du Dr Lazaridis, ils comprenaient le professeur Ramjee Prasad et le professeur Peter Lindgren de l'Université Aarhus au Danemark, le Dr Zaharias Zaharis de l'Université Aristote de Thessalonique et le professeur Tian Hong Loh du Laboratoire national de physique.

Industrie de process Informer

nouvelles connexes

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

Partage via